Eglise Sainte-Sophie (Sveta Sofia)

L’église Hagia Sofia (Sveta Sofia ou Sainte-Sophie) est la deuxième plus vieille église de la capitale bulgare, Sofia, datant du 6ème siècle.

Au 14ème siècle, l’église a donné son nom à la ville, précédemment connue sous le nom Sredets. C’est un témoin de l’histoire bulgare et elle est évaluée en tant que monument culturel.

sveta-sofia-sainte-sophieL’église a été construite sur l’emplacement de plusieurs anciennes églises et de lieux de culte datant de l’époque où elle était la nécropole de la ville romaine de Serdica. Au 2ème siècle avant notre ère, c’est un théâtre romain qu’il y avait sur son emplacement. Au cours des siècles qui suivirent, plusieurs autres églises ont été construites, pour être détruites par les différentes invasions, comme celles des Goths et des Huns. La conception transversale de base de l’actuelle basilique, avec ses deux tours à l’est et une tour-coupole, est considérée comme la cinquième structure qui sera construite sur le site et a été construite sous le règne de l’empereur byzantin Justinien Ier au milieu du 6ème siècle. C’est donc une version plus contemporaine de l’église Sainte-Sophie de Constantinople.

Sous le Second Empire bulgare (du 12e au 14e siècles), la structure a acquis le statut d’Eglise métropolitaine. Au 14ème siècle, l’église a donné son nom à la ville de Sofia (Sainte-Sophie signifie Sainte Sagesse en grec). Au 16ème siècle, pendant la domination ottomane, l’église fut transformée en mosquée: les originaux des fresques du XIIe siècle ont été détruits et des minarets ont été ajoutés. Au 19e siècle, deux tremblements de terre ont détruit l’un des minarets de la mosquée et a celle-ci fut abandonnée. Les travaux de restauration ont été entrepris à partir de 1900.

L’église Sainte-Sophie est aujourd’hui l’une des pièces les plus précieuses de l’architecture paléochrétienne en Europe du Sud. Le bâtiment actuel est une basilique en croix avec trois autels. Le sol de l’église est couvert d’ornements complexes paléochrétiens ou au thème de flore et de faune sur les mosaïques. L’église Sainte-Sophie se trouve au milieu d’une ancienne nécropole et de nombreuses tombes ont été retrouvées à la fois dans et près de l’église. Certaines tombes sont même dotées de fresques.

Selon la légende populaire, des pouvoirs miraculeux de Sainte-Sophie ont protégé le bâtiment au cours des siècles, repoussant les invasions humaines et les catastrophes naturelles pour préserver l’église comme un exemple d’architecture élégante, austère et symétrique pour son époque.

Sainte-Sophie représente la sagesse divine plutôt qu’un saint historique et les icônes à l’intérieur de l’église représentent Sophia comme une femme, debout, au-dessus de trois autres femmes représentant la foi, l’espérance et l’amour. L’église affiche également des icônes de saints historiques, avec entre autres Saint Georges et Saint Vladimir.

L’église Sveta Sofia se trouve non loin de la cathédrale Alexandre Nevski, sur la droite, de l’autre côté de la place.

Ouverture tous les jours de 7h00 à 18h00 en hiver et de 7h00 à 19h00 en été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Decouvrir la Bulgarie
Copyright © 2017 Bulgariality Ltd.
made with ♥ in Bulgaria