Yaourt bulgare

Recette du Yaourt bulgare

Pour faire du yaourt bulgare fait maison il vous faut du lait et un peu de yaourt (comptez une cuillière à soupe de yaourt par litre de lait). Faire bouillir le lait à l’avance et le laisser refroidir à une température entre 42 et 45° C. Si le lait a une température agréable et ne brûle pas, il est prêt à être fermenté.

 

recette-yaourt-bulgare 1. Verser le lait bouilli dans un pot en céramique (laisser environ 50 grammes de côté).



recette-yaourt-bulgare 2. Préparer la levure dans un autre petit bol. Mélanger le yaourt avec le reste du lait et remuer.

recette-yaourt-bulgare 3. Rajouter la levure au lait chaud et remuer.


recette-yaourt-bulgare 4. Couvrir le récipient avec une serviette pour garder la chaleur et laisser 3-4 heures, en y jetant un coup d’oeil de temps en temps.



recette-yaourt-bulgare 5. Une fois assurés que le lait est fermenté, enlever la serviette et laisser refroidir.

Attention à ne pas laisser le lait fermenter plus longtemps, car il deviendra trop acide et perdra son goût agréable. Le yaourt bulgare peut être consommé directement ou peut être ajouté à d’autres recettes comme le tarator, les salades, la moussaka, etc… Son goût est meilleur lorsqu’il est froid.

Histoire du Yaourt bulgare

Yaourt bulgareLe Yaourt bulgare est connu mondialement pour ses qualités et son bon goût unique. Considéré comme dessert par la plupart des gens dans le monde, il fait partie du menu quotidien des bulgares et est toujours présent à table. Beaucoup de plats bulgares intègrent le yaourt bulgare. C’est un ingrédient pour les soupes, salades, desserts, sauces, etc…

Il faut savoir que le Yaourt bulgare ne peut être fait qu’en Bulgarie. Le secret réside dans une petite bactérie connue sous différents noms, le plus courant étant Lactobacillus bulgaricus. C’est cette bacterie qui provoque la fermentation du lait et donne cette saveur. Le Dr Stamen Grigorov, un remarquable bactériologiste bulgare, en a fait la découverte en 1905.

Dr Stamen Grigorov (1878 – 1945)

Stamen Grigorov est né dans le village « Studen Izvor », dans la région de Tran en 1878. Cette région est célèbre à l’échelle nationale pour ses délicieux yaourts. Lorsqu’il était enfant il était attiré par la nature et la science et impréssionnait ses professeurs grâce à sa facilité à absorber des connaissances. Sa curiosité et son ambition l’ont conduit à l’école secondaire masculine de Sofia, la plus prestigieuse à l’époque en Bulgarie, et ensuite à Montpellier, en France, où il a étudié les sciences naturelles. Par la suite, Grigorov a poursuivi des études de médecine à Genève, où il a eu l’occasion de travailler avec le professeur Massol, célèbre bactériologiste. Le professeur a tellement été impressionné par le jeune bulgare qu’il lui a offert le poste d’assisant. Ce fut une grande chance pour Grigorov car il avait accès au laboratoire du professeur, qui était l’un des mieux équipés de l’époque. C’est ainsi qu’il a fait sa plus grande découverte! A cette époque (au début du XXe siècle), l’objectif de Stamen Grigorov était de découvrir quel organisme causait la fermentation du lait. Dans le même temps, l’Institut Pasteur de Paris effectuait une enquête pour déterminer le nombre de centenaires et leur part dans la population dans 35 pays. Tous furent étonnés de découvrir que c’est la Bulgarie qui a la plus grande part de population centenaire parmi ceux-ci. L’Institut Pasteur en a conclu que la cause de la longévité était due à la consommation quotidienne de yaourt. Cela a donc soulevé la question de savoir comment produire du yaourt bulgare en dehors de la Bulgarie.

C’est alors que l’Institut Pasteur reçut une lettre de provenant de Genève, du professeur Massol. Cette lettre apprenait que le jeune assistant bulgare du profresseur Massol a résolu le mystère et a isolé la bactérie qui donne la caractéristique particulière du yaourt bulgare. L’Institut Pasteur a par la suite invité le jeune scientifique à Paris pour exposer sa découverte devant la communauté scientifique la plus influente. Grigorov a soumis son rapport et a reçu les applaudissements des scientifiques. Peu après, son nom apparaissait dans de nombreuses revues et il fut mêne ajouté au nom de la bactérie « Lactobacillus delbureckii subsp. bulgaricus Grigoroff 1905 ».

Après avoir terminé son doctorat, Grigorov est retourné en Bulgarie et a rejeté plusieurs propositions d’emploi, y compris la direction de l’Institut Pasteur de Sao Paulo, au Brésil. Le jeune médecin retourna dans sa ville natale pour devenir médecin de commune et directeur de l’hôpital de Tran.

Par la suite, il a travaillé sur plusieurs études sur le traitement de la tuberculose et les maladies pulmonaires.

musee-yaourt-bulgarie

Il est décédé en Bulgarie en 1945. Aujourd’hui, grâce au docteur Stamen Grigorov, nous connaissons le secret du yaourt bulgare. Ses qualités gastronomiques et diététiques en font l’un des symboles de la Bulgarie, connu dans le monde entier.

Dans le village natal de Stamen Grigorov, il y a un petit musée dédié au yaourt bulgare.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Decouvrir la Bulgarie
Copyright © 2017 Bulgariality Ltd.
made with ♥ in Bulgaria